Livraison offerte à partir de deux articles. Le troisième à -30% !

0

Votre panier est vide

Les accessoires de mode bien que nombreux ont tous leur propre histoire et ont été marqué par de grandes périodes de celle-ci. Des bijoux, ceintures, bracelets et bien d'autres arborent nos tenues tous les jours depuis bien longtemps mais nous allons voir que l'accessoire qui nous intéresse n'est pas si vieux qu'il en a l'air et regorge d'histoires.

Qu'est-ce qu'un durag ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet il est important de rappeler ce qu'est cet accessoire si nouveau et mystérieux pour certain. Un durag est un foulard pouvant être utilisé pour différentes raisons et divers objectifs; apprécié en tant qu'accessoire de mode pour compléter sa tenue il est également porté pour son aspect pratique c'est-à-dire maintenir les cheveux en place ou la réalisation de coupes de cheveux spécifiques que nous verrons plus loin dans cet article.

L'apparition du durag

La première apparition du durag remonte à des années sombres de l'histoire américaine, durant le 19e siècle les durags étaient principalement portés par des ouvrières et esclaves afro-américaines durant les dures heures de travail. Ce n'est qu'au début des années 1930 durant la renaissance de Harlem et la Grande Dépression que le durag évolue en tant qu'accessoire même si sa première fonction reste utilitaire c'est-à-dire maintenir les cheveux. Juste après le mouvement noir américain à la fin des années 1960 il prend un tournant totalement différent et devient un accessoire de mode adoré par les Afro-américains, les rappeurs, les athlètes de n'importe quelle tranche d'âge et devient un véritable symbole de ce nouveau mouvement, un sentiment d'appartenance se crée alors autour de ce tout nouvel accessoire qui sait faire parler de lui.

La controverse du durag

L'apparition du durag fut tellement forte et rapidement ancrée dans la jeunesse américaine qu'une partie des États Américains décidèrent d'interdire le port de cet accessoire dans les établissements scolaires dans le cadre d'une politique de codes vestimentaires dans les écoles mais surtout, car l'image du durag est associée aux membres de gangs ou bandits ce qui lui donne cet aspect criminel et donc une image très négative vis-à-vis d'une grande partie de la population américaine.

Cependant cela ne s'arrête pas là, il sera également interdit par la ligue nationale de football américain en 2001 et par l'association nationale de basketball plus connu sous le nom de NBA en 2005. Le durag étant majoritairement porté par les joueurs afro-américains, ces interdictions laissent planer le doute sur les motivations de ces actes; pour certains il ne s'agit pas de bannir le durag pour l'image qu'il renvoie mais simplement de diaboliser une fois de plus une nouvelle forme de culture afro-américaine et voient donc ces nouvelles mesures comme une attaque directe et raciste.

football américain durag-shop  

Il devient donc bien plus qu'un simple accessoire de mode et représente la culture afro-américaine, il devient un véritable symbole de cette lutte et reste d'actualité comme nous avons pu le voir récemment avec Rihanna en tête d'affiche du célèbre magazine Vogue portant un durag ce qui fit du bruit à travers le monde entier et attisa les débats aux Etats-Unis. Accompagnée d'un discours engagé pointant les injustices Rihanna incarne une nouvelle forme d'engagement politique visant à faire changer les mentalités et faisant avancer les choses.

Rihanna Vogue Durag-Shop

Le durag aujourd'hui

Le durag s'est au fur et à mesure installé et a su trouver sa place dans la culture américaine et reprend une grande ampleur dans la mode. L'utilisation du durag comme accessoire pour la tête est de plus en plus célèbre chez les rappeurs américains tels que Ski Mask ou encore A$ap Ferg et bien d'autres. Une grande diversité dans le choix des couleurs s'est installé mais le durag noir reste l'élément favori de ce nouvel accessoire qui ne cesse de gagner en popularité au fur et à mesure du temps.

Asap ferg Durag-Shop

Mais ce n'est pas tout, cet incroyable accessoire qu'est le durag est également utilisé à la création d'une coupe de cheveux appelée les "waves" qui consiste à compresser ses cheveux puis les brosser continuellement dans un sens afin de les onduler et de leur donner cet effet de vague.

"Waves" durag-shop 


1 Réponse

Anon
Anon

avril 01, 2020

Le durag ça me fait penser à ce que les femmes africaines mettent sur leur têtes donc moi je pense que c’est juste une “tradition” qui est resté je pense fortement que ça ne vient pas de l’Amérique mais de l’Afrique et il y a d’autres choses comme ça qui viennent d’Afrique mais qui sont restés chez les noirs là-bas comme les locks ca vient d’Afrique moi mes ancêtres avaient cette coiffure même les femmes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.